Comment choisir un vélo électrique en 7 étapes

choisir son vélo électrique

Vous souhaitez doubler vos collègues à bicyclette pour vous rendre au travail ? Vous avez décidé de faire moins d’efforts dans les côtes ? Ou plus sérieusement, vos problèmes de santé ne vous permettent plus de pratiquer le vélo classique ? Le vélo à assistance électrique ou VAE est sans doute fait pour vous.  Le marché de ce deux-roues à assistance motorisée est en pleine croissance et les modèles se multiplient.
Parmi tout ce choix comment choisir le vélo électrique qui vous convient ? Voici 7 étapes pour vous permettre d’y voir plus clair.


1. La batterie et le moteur

Les vélos électriques sont équipés d’un moteur de 250 W. Ils peuvent être situés à différents endroits : roue avant ou arrière, mais le plus courant aujourd’hui est dans le pédalier. Ce système permet une bonne répartition du poids sur le vélo et vous apporte une assistance progressive, plus vous appuyez sur les pédales et plus vous êtes assisté. Selon le moteur du vélo, les sensations seront différentes. Il peut s’agir d’une sensation de poussée ou d’un accompagnement progressif. Les avancées technologiques à ce niveau vont tout de même vers une généralisation du moteur pédalier avec des multiples capteurs

Les modèles de batterie faisant appel à la technologie au lithium-ion sont recommandés. Ils offrent une plus grande autonomie et une durée de vie plus longue pour un poids acceptable. Cependant il y a différentes qualités à prendre en compte. Vous pouvez vous fier aux batteries proposées par les grands fabricants cyclables tels que : 

  • Yamaha
  • Continental
  • Shimano
  • Impulse
  • Bosch
  • Gitane
  • Moustache

2. L’autonomie

L’autonomie du vélo électrique est liée, entre autres à la capacité des batteries. En moyenne, les réserves d’énergies se situent entre 300 et 600 Wh (wattheures). Plus la capacité de la batterie est grande, plus l’autonomie a de chances d’être élevée. Mais attention, ce n’est pas une règle infaillible ! 

L’autonomie du vélo électrique est liée à différents facteurs tels que le poids du cycliste, le vent, le gonflage des pneus, les charges transportés…etc. En simplifiant, c’est comme une voiture à essence, plus vous lui demandez d’efforts ou de vitesse plus la consommation augmente.

Prenez en note qu’avec le temps, l’autonomie de la batterie se fatiguera forcément plus vite. En misant sur des batteries Liion, plusieurs centaines de cycles de charge sont réalisables avant que cela n’arrive ce qui laisse quand même quelques années d’utilisation …

vélo électrique

3. Le confort

Evidemment, si vous comptez profiter de votre achat pour faire de longues distances, le confort est à prendre en compte. Pour effectuer vos trajets quotidiens ou partir en voyage voici ce qu’il faut prendre en compte avant d’acheter votre VAE :

  • les suspensions à l’avant (important pour amortir au mieux les chocs et les vibrations)
  • la selle, (éventuellement suspendue) de préférence gel est tout à fait adaptée à un bon niveau de confort. 
  • le type de cadre. Un cadre en col de cygne ou un cadre “mixte” est souvent plus adapté pour un usage urbain. Pour la randonnée, un VTC électrique propose une position intermédiaire entre sportive et haute, et la vous pouvez régler la hauteur de votre guidon pour adapter votre vélo à votre goût.

4. le poids du vélo électrique

Cela dépend de l’utilisation que vous faites du vélo électrique. Le poids moyen d’un VAE aujourd’hui est de 25 kilos et les plus lourds peuvent aller jusqu’à 35 kilos. L’assistance vous permet de ne pas sentir le poids du vélo mais c’est tout de même un facteur à prendre en compte. Notamment si vous tombez un jour en panne de batterie et que vous devez pédaler sans l’assistance électrique ! Il est conseillé de vérifier que la charge du moteur et de la batterie sont bien réparties sur le vélo. Si cette charge est concentrée à l’arrière par exemple, cela peut provoquer une sensation de lourdeur et en ajoutant des sacoches bien remplies sur le porte-bagage rendre le vélo difficile à utiliser.

Guide pratique pour choisir votre vélo électrique

5. Le meilleur rapport qualité/prix

Décider de passer au vélo électrique demande un investissement financier qui peut être conséquent. Mais quel est le prix d’un vélo à assistance électrique ? 

Le prix d’un VAE urbain varie actuellement entre 1200 et 3000 €…. Choisir un vélo électrique de marque vous permet de bénéficier d’une garantie en cas de problème ou de dysfonctionnement. 

Voici une liste de solutions de financements possibles pour acheter un VAE : 

  • Les subventions locales
  • La subvention nationale
  • La location à longue durée
  • le leasing

>> Et si vous commenciez par la Vélodyssée ?

6. Quelle marque choisir

Quelles sont les marques de vélos électriques les plus fiables ? Certaines marques continuent de pousser leurs innovations toujours plus loin et sont devenues des références. Voici une liste de fabricants de VAE à la renommée internationale : 

  1. Kalkhoff est une marque allemande, l’une des plus importantes d’Europe.
  2. Moustache Bikes est un fabricant français.
  3. Trek est  l’une des marques les plus anciennes , elle nous vient des USA.
  4. Vélo de Ville ou VDV est un fabricant…allemand mais aux origines françaises.
  5. Gitane une fabrication du groupe cycleurope 
  6. Focus se spécialise dans le domaine sportif.
  7. Lapierre, marque française connue notamment grâce au Tour de France.
  8. Riese & Muller est un fabricant de vélos électriques allemands. C’est l’une des marques les plus influentes en Europe.

Il s’agit d’une liste non exhaustive, d’autres marques fiables sont en mesure de vous proposer des vélos électriques de bonne qualité.

>> En savoir plus sur les marques de vélos électriques

7. Où essayer et acheter votre vélo électrique ?

Le mieux c’est encore d’essayer ! Toute bonne enseigne cyclable vous permet de tester les vélos électriques gratuitement. Il suffit de laisser une caution ou une pièce d’identité. Passez les vitesses lors de l’essai, testez les différents niveaux d’assistance et essayez de pédaler sans assistance. Evitez tout de même les roues levées et les freinages serrés dans les virages pour éviter d’y laisser votre caution. 

Tendez l’oreille pour écouter le bruit du moteur et si vous en trouvez à proximité de la zone d’essai, tentez de grimper une côte raide ! C’est le meilleur moyen de tester l’assistance du vélo électrique

Evitez l’achat de votre VAE sur internet, un essai est fortement conseillé. Vous pouvez choisir une chaîne spécialisée dans la vente de cycles ou une grande surface de sport. Si vous trouvez une enseigne près de chez vous c’est encore mieux ! Vous n’aurez que quelques coups de pédales à faire pour laisser votre VAE en révision ou le laisser aux spécialistes en cas de panne. Pensez également à la notion de SAV et à la préparation du vélo après le déballage.

Quels sont les avantages du vélo électrique ? Un VAE reste un vélo, vous devez pédaler pour le faire avancer. Il s’agit d’une bonne alternative pour rouler sur de longues distances sans finir épuisé à la fin de la journée. Dans les régions à fort dénivelé, il sera un parfait allié (nous n’avons pas cette excuse au coeur du Marais Poitevin). Pour finir, c’est un moyen formidable pour reprendre ou pratiquer une activité sportive si vous avez des problèmes de santé. 

Et vous, pour quelle raison souhaitez-vous choisir un vélo à assistance électrique ?

2 Replies to “Comment choisir un vélo électrique en 7 étapes”

  1. Je possède un VAE et heureuse d’avoir fait un très bon choix. Pas trop tard de se lancer dans de longue distances j’ai 65 ans et la route est à moi.
    D’ailleurs je recherche co équipier sur Orléans. J’ai équipe ma voiture d’un porte vélo hyper pratique où le vôtre pourrait y trouver sa place aussi !
    maryvelo. . totaleliberte@yahoo.frtot

  2. Merci Muriel pour ce témoignage ! J’espère que vous trouverez un coéquipier pour vous accompagner sur de longues distances.

Laisser un commentaire